Ce site utilise des cookies nécessaires au fonctionnement du site. Si vous êtes d'accord, nous installerons également un cookie, qui est utilisé à des fins statistiques anonymes. Cela nous aide à mieux concevoir notre site Web et à offrir exactement le contenu que le visiteur recherche.
Détails (en anglais)

Necessary cookies help to make a website usable by enabling basic functions such as page navigation and access to secure areas of the website. The website may not function properly without these cookies.

NameProviderPurposeExpiry
modxcmssession technik-museum.de The cookie is required for secure login and detection of spam or website abuse. Session
PHPSESSID technik-museum.de The cookie is required for secure login and detection of spam or website abuse. Session
frontend technik-museum.de Necessary for the assignment and storage of the shopping cart in the shop. Session
frontend_cid technik-museum.de Necessary for the assignment and storage of the shopping cart in the shop. Session
external_no_cache technik-museum.de Technically necessary cookie for the performance of the website. Session
cmnstr technik-museum.de Saves the consent status of the user for cookies. 1 year

Statistics cookies help website owners understand how visitors interact with Web pages by collecting and reporting information anonymously.

NameProviderPurposeExpiry
_ga Google Registers a unique ID that is used to generate statistical data about how the visitor uses the site. 2 years
_gat Google Used by Google Analytics to limit the request rate. 1 day
_gid Google Registers a unique ID that is used to generate statistical data about how the visitor uses the site. 1 day

Orchestrions

Dans le bâtiment appelé « Wilhelmsbau » (Bâtiment de Wilhelm), les visiteurs sont invités à découvrir une collection unique d’orchestrions de toutes les époques et de tous les genres qui, pour la plupart, sont devenus aujourd’hui des pièces uniques. Les orchestrions produisent une grande quantité de sons différents, tels des petits orchestres. Ils sont usuellement équipés d’un piano, dont on peut jouer manuellement, d’une batterie, de cymbales ou d’un xylophone de même que de différentes pipes. C’est un cylindre ou un rouleau qui transporte habituellement le son.

Même les meilleurs systèmes phonographiques n’obtiennent pas la qualité de son d’un orchestrion. La plupart des instruments ont été construits en Allemagne entre 1830 et 1930. Parmi les fabricants les plus connus on citera Hupfeld, Popper et Lösche de Leipzig de même que Welte, Weber, Bruder, Ruth, Imhof & Mukle, Heizmann et Blessing de Forêt Noire et des alentours. A partir de 1930, ces instruments de musique mécanique, à l’exception de l’orgue de kermesse et de danse, ont été remplacés petit à petit par les phonographes, les tourne-disques et les radios.