BOR-5

BOR (russe pour Bespilotny Orbitalny Raketoplan = avion-fusée orbital sans pilote) était le nom d'une série de missiles d'essai construits pour récolter des valeurs empiriques dans le but de construire la navette spatiale BURAN, en exposition au Technik Museum Speyer. Les objectifs principaux étaient de développer le bouclier thermique, optimiser la structure aérodynamique de la navette et déterminer les paramètres de vol pour les systèmes de contrôle.

Les missiles d'essai BOR étaient des modèles réduits du BURAN à l'échelle 1:8. Equipés du pilote automatique, d'instruments de mesure et de capteurs, cinq "mini-BURAN" ont vu le jour. La fusée Kosmos-3M-RB5 servait de véhicule de lancement. En raison de la capacité limitée de la charge utile du lanceur, le poids des modèles était limité à maximum 1,54 tonnes.

Entre 1984 et 1988, cinq vols ont été lancés depuis Kapustiny Jar. Le missile d'essai BOR-5, exposé au Technik Museum Speyer, a été lancé dans l'espace le 27 Juin 1988. Il a atteint une altitude suborbitale de 210 kilomètres. A une altitude de sept à huit kilomètres, le programme de commande de bord a initié un étroit vol plané en spirale afin pour réduire la vitesse. A la fin du voyage long de 2 000 kilomètres, le parachute de freinage a été déployé à trois kilomètres d'altitude. Le missile est alors revenu sur terre à une vitesse de sept à huit mètres par seconde. Les marques de brûlure bien visibles résultaient de l'énorme chaleur générée lors de la rentrée dans l'atmosphère terrestre.